La Turquie détruit une installation d’armes chimiques en Syrie

Syrie

La Turquie a affirmé ce samedi avoir détruit une “installation d’armes chimiques” du régime de Damas dans le nord-ouest de la Syrie, en représailles à des frappes aériennes qui ont tué plus de 30 militaires turcs jeudi.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les forces turques ont détruit “une installation d’armes chimiques située à 13 km au sud d’Alep, ainsi qu’un grand nombre d’autres cibles du régime”, a déclaré à des journalistes un haut responsable turc sous couvert d’anonymat, sans fournir d’autre détail.

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom