Ramadan : En cas de fermeture des cafés, des employés seront licenciés

Alors que le secteur en pleine crise depuis une année suite aux différentes décisions gouvernementales visant à limiter la propagation du coronavirus, une nouvelle fermeture des cafés, sera fatale, s’alertent les cafetiers.

30Minutes- Kabil EL OUERGHEMMI

Sadri Ben Azouz, vice-président de la chambre des cafetiers est catégorique. Une nouvelle fermeture des cafés entraînera le licenciement des employés. Pour lui, le secteur ne peut plus supporter de telles conditions, d’autant plus que des cafés et des restaurants ont déjà décidé de mettre la clé sous la porte.

S’exprimant dans des déclarations médiatiques, il a ajouté qu’environ 18 mille cafés sont en état de faillite, mettant en garde contre de nouvelles mesures qui viseront le secteur.

Le gouvernement s’apprête à annoncer ce mercredi de nouvelles mesures pour limiter les conséquences de la troisième vague de propagation du coronavirus.

Ces décisions viseront notamment le changement des horaires du couvre-feu et l’interdiction de la circulation entre les gouvernorats.

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom