Le Ministère de la Femme Dénonce le Transport non Sécurisé des Ouvrières Agricoles

Le ministère de la femme, de la famille, et de l’enfance a dénoncé aujourd’hui le transport des ouvrières agricoles qui se poursuit dans des conditions inhumaines et non sécurisées.

Cette dénonciation a été faite après l’accident qui a eu lieu avant-hier le 3 décembre dans la région de Zouayed dans la délégation de Menzel Chaker.

Les passagers qui partaient récolter les olives étaient à bord d’un camion léger et d’une voiture familiale. L’accident avait fait 10 blessés qui avaient été amenés à l’hôpital Habib Bourguiba à Sfax pour y être soignés.

Le ministère a exprimé son étonnement de voir ce même genre de transports avoir lieu alors qu’une loi a été votée contre. La loi numéro 51 de l’année 2019 publiée le 11 juin 2019 se rapporte justement à la création d’un créneau transport des ouvriers agricoles et le lancement de l’octroi d’autorisations par les gouverneurs pour ceux qui veulent offrir ce service pendant la saison agricole.

Les différentes parties concernées avaient demandé l’intensification des campagnes de sensibilisation et de répression contre les transports qui ne répondent pas aux normes et qui mettent en danger la vie des ouvriers et des ouvrières agricoles. Elles ont appelé les ouvrières à ne pas accepter les services de ceux qui ne respectent pas les normes parce que cela menace leur sécurité.

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom