Le Malgache Ahmad Ahmad Nouveau Patron de la CAF

Le Malgache Ahmad Ahmad (54 ans) a été élu, ce jeudi, à Addis-Abeba, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), par 34 voix contre 20 au sortant, Issa Hayatou.

►30Minutes| Mohamed Ali Arfaoui

En poste de présidence depuis 1988, le Camerounais Hayatou (70 ans) voit un long règne s’achever quelques jours après que la Confédération ait fêté son soixantième anniversaire. Ahmad Ahmad est devenu donc le sixième Président de la CAF, pour être la première personnalité de Madagascar qui préside la Confédération Africaine de Football, il est aussi le troisième candidat qui a fait face à Issa Hayatou depuis son inauguration pour la première fois en 1988, les deux autres adversaires qui ont affrontés Issa Hayatou, l’angolais Armando Matchado en 2000, et Ismail Bamji de Botswana en 2004, sont battus par une lourde défaite.

Le nouveau Président du CAF est né dans un petit village du Nord-Est de Madagascar, âgé de 59 ans, il a été président de la Fédération de Football de son pays pour trois mandats successifs, il est également membre du Comité consécutif dans la Fédération Internationale du football (FIFA). Il était accusé d’avoir reçu des sommes d’argent du Qatar en vue d’influencer les délégués de la CAF afin de soutenir son dossier de la Coupe du monde 2022, mais aucune preuve n’aurait été retenue contre lui. Il faut également noter que Ahmad Ahmad aurait reçu un large appui de la part du suisse Giani Infantino le Président de la FIFA et son Secrétaire Général la sénégalaise Fatma Samoura. On ne pourra jamais passer sans accentuer qu’il était également officiellement soutenu par les 14 membres de la COSAFA (Conseil des Associations de l’Afrique Australe). Le vainqueur aurait notamment promis de redonner plus de pouvoir aux fédérations et s’est dit ouvert à un réexamen de la place de la CAN (jusqu’alors organisée en janvier) dans le calendrier.

Les réunions de l’Assemblée Générale de la CAF se poursuivent encore, avec les représentants de 54 pays africains, pour élire les membres du bureau exécutif et voter le budget 2017-2021 de la Confédération. 

 

 

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom