Catastrophes Naturelles : Nouveau Système d’Alerte par SMS

La Tunisie a officiellement donné le coup d’envoi au développement d’un système d’alerte précoce par SMS visant à alerter et protéger les citoyens tunisiens contre les catastrophes naturelles, comme les risques d’inondations.

Lors d’une conférence de presse tenue, jeudi à Tunis, le ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, Mohamed Anouar Maarouf, a rappelé que ce nouveau service s’inscrit dans le cadre de l’initiative ” We Care ” de l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie, en Tunisie par les trois opérateurs locaux, à savoir Ooredoo Tunisie, Orange Tunisie et Tunisie Telecom.

La stratégie du ministère vise à soutenir l’utilisation de la technologie numérique en tant qu’outil de renforcement du processus de développement social et économique en Tunisie, a-t-il encore indiqué, ajoutant que cette initiative marque le premier lancement de ” We Care ” en Tunisie dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

Et de préciser que ce mécanisme d’alerte par SMS sera envoyé aux utilisateurs de téléphones portables afin de les avertir en cas de catastrophes naturelles (inondations …) ou de menaces pour leur vie ou leurs biens.

Le ministre a, dans le même cadre, expliqué que les opérateurs de télécommunication seront autorisés à envoyer des SMS après réception d’une notification du ministère de l’Intérieur sur la base des préconisations du comité national ou des comités régionaux de lutte contre les catastrophes naturelles.

Cette notification comprend le contenu de l’alerte à diffuser et l’emplacement de la zone concernée, a encore fait savoir Maarouf, estimant que ce nouveau service pourrait être opérationnel, en mars 2020.

De son coté, le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati, a souligné que ce nouveau système d’alerte permettra aux citoyens d’obtenir des informations précises en temps opportun et de prendre les mesures préventives nécessaires.

En marge de cette conférence, un protocole d’accord a été signé par les Ministères des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique et de l’Intérieur, Tunisie Télécom, Ooredoo Tunis, Orange Tunisie et la GSMA. En vertu de ce document, les parties concernées s’engageront sur une Déclaration d’Intention.

(TAP)

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom