Biden demande au Congrès d’interdire les fusils d’assaut après la tuerie du Colorado

Le Président américain, Joe Biden, a demandé au Congrès, mardi soir, de promulguer de nouvelles lois visant à interdire les fusils d’assaut, après que les États-Unis ont été le théâtre pour la deuxième fois, en quelques semaines, d’une fusillade de masse .

Lundi après-midi, un homme armé a tué 10 personnes, dont un policier dans un magasin de la ville de Boulder, située dans l’État du Colorado, qui avait été par le passé le théâtre des deux pires tueries de l’histoire des États-Unis.

Biden a fait référence précisément à deux projets de loi adoptés plus tôt ce mois-ci, par la Chambre des représentants contrôlée par les Démocrates et qui visent à combler les lacunes du système fédéral de contrôle des antécédents criminels des acheteurs d’armes à feu aux États-Unis.

L’une des lois cherche à mettre fin aux vieilles échappatoires qui permettent aux gens d’acheter des armes dans les salons d’armes à feu et sur Internet sans avoir à se soumettre au préalable à une vérification des antécédents criminels, tandis qu’une deuxième loi veut en finir avec ce que l’on appelle « L’échappatoire de Charleston ».

Cette échappatoire permet actuellement à la vente d’armes à feu de se poursuivre si le processus de vérification des antécédents criminels n’est pas achevé dans les 3 jours ouvrables.

Biden a ordonné que les drapeaux soient mis en berne pendant les cinq jours de deuil national pour les victimes de la fusillade survenue dans le Colorado, rapportent des médias américains.

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom