Albinisme: Le Sort des Albinos en Afrique est Incroyablement Injuste

Albinisme
Adrienne Ntankeu Présidente de l’Association Nationale et Internationale pour la Défense des Albinos

Albinisme: Adrienne Ntankeu Présidente de l’Association ANIDA et Mannequin:
“Le Sort des Albinos en Afrique est Incroyablement Injuste”

Adrienne Ntankeu est un mannequin d’origine camerounaise reconnu en France et en Afrique. Atteinte d’albinisme depuis sa naissance, Adrienne Ntankeu a créé l’association ANIDA (l’Association Nationale et Internationale pour la Défense des Albinos), pour venir en aide aux personnes atteintes de cette maladie et combattre les préjugés qu’elle génère.
La présidente d’ANIDA nous explique le sort injuste réservé aux personnes atteintes d’albinisme en Afrique et les actions concrètes de son association pour les soutenir.

►30Minutes| Carole Galloy

  • Quelle est Votre Histoire?

Je m’appelle Adrienne Ntankeu et j’ai 37 ans. Je suis atteinte d’albinisme. J’ai quitté le Cameroun à l’âge de 5 ans car mes parents m’ont envoyé en France à cause de mon albinisme. Mais, je pense qu’il y a une autre raison. Lorsque j’étais enfant, mon père était polygame et ma mère était la troisième épouse. Comme ils avaient déjà d’autres enfants qui étaient de couleur noire, je pense qu’ils ne m’ont pas acceptée. En France, cela n’a pas été facile pour moi. De 8 à 17 ans, j’étais à l’aide sociale à l’enfance. A partir de 17 ans, je me suis prise en charge.
J’ai fait des études de secrétariat et de comptabilité avant de faire une formation pour être adjoint administratif. Grâce à cette formation, je suis rentrée dans la fonction publique. Par la suite, j’ai travaillé à la préfecture de Versailles comme adjoint administratif. Après m’être mariée, j’ai créé l’association ANIDA.

  • Pourquoi Faut-il Venir en Aide aux Personnes Atteintes d’Albinisme en Afrique?

Le sort des albinos en Afrique est incroyablement injuste. Ils sont tués et pourchassés pour de la sorcellerie. Ils peuvent être considérés comme des porte-bonheur ou des objets de sacrifice. Ils sont laissés pour compte, livrés à eux-mêmes. Par ailleurs, ils n’ont pas de protection sociale. Cette situation m’a extrêmement touchée car moi-même j’ai été rejetée par ma propre famille. 

  • Dans Quels Pays d’Afrique fait-on ces Horreurs aux Personnes Atteintes d’Albinisme?

La Tanzanie, le Burundi et le Kenya sont les pays dans lesquels les albinos sont les plus touchés par les atrocités des hommes car les sacrifices rituels sont légalisés. C’est fréquent également dans les autres pays. Par exemple, au Cameroun, le pays dont je suis originaire, je peux vous dire avec certitude que cela arrive. Dans les autres pays d’Afrique ce sont plus des cas isolés. C’est quasiment dans toute l’Afrique noire que ce phénomène existe.

  • Est-ce une Vocation pour Vous de Venir en Aide aux Personnes Atteintes d’Albinisme? 

Plus qu’une vocation, c’est une mission pour moi. Tous les matins, je sais que je dois élever mes enfants et trouver une solution pour les personnes atteintes d’albinisme. Lorsque je pars en Afrique, j’y reste toujours une quinzaine de jours. Mais toutes les actions que je mets en place ne tiennent jamais. Prochainement, j’envisage de m’y installer au moins pendant un an pour surveiller l’évolution de mon travail. Quand je suis partie en 2016 pour aider les albinos et que je suis revenue en 2017 la situation s’était aggravée.

  • Quelles Actions Concrètes Faites-vous Pour Venir en Aide aux Albinos? 

Je leur délivre des kits d’hygiène, des produits solaires, des lunettes, des produits pour nettoyer et désinfecter. Les personnes atteintes d’albinisme supportent mal le soleil donc tous ces produits leur apportent un bien-être considérable au quotidien. Mon rôle consiste à rassurer les mamans des enfants albinos qui sont mal renseignées sur l’albinisme. Il est très important qu’elles comprennent que leur bébé est aussi normal que le bébé noir.
La seule différence est qu’il n’a pas de protection solaire. Vous savez, des mères sortent immédiatement de l’hôpital lorsqu’elles accouchent constatant que leur enfant est albinos. Elles le laissent à l’hôpital. Il y en a d’autres, c’est encore pire. Elles sortent de l’hôpital mais ensuite elles reviennent pour tuer l’enfant.

  • Si vous Aviez un Message à Faire Passer, ce  Serait Lequel?

Le  plus important est de s’accepter soi-même et de ne pas avoir peur de l’inconnu. Il faut savoir marcher avec fierté. Mais le problème des albinos est qu’ils n’ont pas assez confiance en eux. Il y a des femmes albinos qui ont si peu d’estime d’elles-mêmes qu’elles vont avec n’importe qui.
Je me dis qu’il y a quand même un problème avec les hommes noirs, car ils rejettent les femmes atteintes d’albinisme mais ce sont les premiers à abuser d’elles sexuellement. Ils exploitent le fait qu’elles n’ont pas d’estime de soi à cause de leur albinisme. C’est vraiment très grave. Il faut vraiment que le regard change sur l’albinisme.

Réagir sur l'article

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom